Fabrication d’une poupée rousse avec un vieux tee shirt

Bonjour à tous, je vous souhaite une très bonne année, qu’elle vous apporte tout ce dont vous avez besoin pour continuer vos projets ainsi que pour être heureux.

J’espèren pour ma part, qu’elle m’apportera encore plein de poupées différentes, de nouvelles techniques, des découvertes, bref, de l’expérimentation en perspective!

Si nous entrons dans le vif du sujet, cette poupée exploite des matériaux, qui, de prime abord, ne sont pas souvent utilisés pour confectionner de délicates poupées.

C’est pour ça que je conserve de vieux vêtements et même des sous vêtements qui si on veut bien se pencher un peu sur eux, sont faits de tissus de bonne qualité qu’il serait dommage de gâcher.

Voici donc une petite rousse faite à partir de:

  • Perle de bois
  • perle de papier dont vous pouvez trouver le détail de fabrication ici
  • un boxer qui a rendu l’âme
  • de la colle chaude

Tout d’abord, il s’agit de coller la perle de bois sur la perle en papier avec de la colle à bois, c’est l’étape que j’aime le moins car la plus longue!

Ensuite, quand on obtient enfin une ébauche de corps, on peut commencer: découper des petits morceaux de tissus et les assembler afin d’obtenir un drapé satisfaisant et avec du volume.

Le tissu permet d’obtenir du dynamisme dans la silhouette et rend les poupées plus vivantes.

Il est impératif de finir le costume avant de peindre le visage et d’ajouter les cheveux car après ce n’est pas impossible mais beaucoup plus compliqué à faire donc patience!

Ici, j’ai utilisé 2 rectangles de tissu car j’aime beaucoup les costumes de l’époque du Moyen Age avec leurs amples manches 😉

J’ai aussi un faible pour les longues ceintures tombant jusqu’aux pieds et soulignant la taille, ce qui apporte de la grâce et du délié à la silhouette!

Une fois la robe terminée, on branche le pistolet à colle chaude et on peut s’attaquer au « fond de teint », ici j’utilise la couleur naturelle du bois car les rousses ont la peau claire (c’est là que je m’aperçois que quelques petites tâches de rousseurs termineraient parfaitement l’ensemble, elles seront bientôt ajoutées) mais on peut tout à fait recouvrir le visage de peinture, celle ci présente l’avantage de pouvoir travailler les traits du visage au stylo à pointe fine sans risquer de faire baver l’encre qui ne manque pas de se répandre dans les nervures du bois quand celui ci est brut… On peut quand même l’utiliser en trichant et en mettant de « l’ombre à paupière » afin de pouvoir profiter de la précision du stylo et ne pas avoir 36 retouches à faire pour avoir le même résultat avec un pinceau et un cure dents (qui étaient mes anciennes techniques avant que je ne tombe en arrêt devant ces petits Micron Pygma <3 dans une boutique d’art).

Ensuite viennent les yeux bien au milieu du visage et la bouche que j’aime rapprocher des yeux pour un côté plus « kawaii » (les japoniaiseries sont une grande source d’inspiration et je ne cesserai jamais de les admirer car elles sont un chef d’oeuvre d’imagination, tout dans le détail!).

Voila, on termine par les sourcils et ensuite, on s’amuse avec la colle.

Alors pour cette chevelure, j’ai trouvé une super technique qui utilise:

  • un bol d’eau
  • de la colle chaude

On fait tomber la colle chaude dans l’eau et avec quelques mouvements, on obtient une sorte de « dentelle de colle » qu’on peut ensuite découper à sa guise puis travailler avec des outils chauffés à la flamme d’une bougie.

Voila! Il ne reste plus qu’à peindre les cheveux! Le mieux étant d’utiliser de la colle de couleur, mais jusqu’à il y a très peu, je ne connaissais pas l’existence d’un tel matériau!

Et voila, une petite poupée récup qui n’a rien à envier à ses consœurs qui polluent pour exister.

img_1109     img_1110   img_1111

 

img_1112     img_1113    img_1115

 

Comments: 2

  1. Manon says:

    Je n’aurais jamais deviné que c’est de cette façon que tu as fait les cheveux ! C’est très créatif 🙂

    • Lisa_Tiret76 says:

      Merci Manon 🙂 J’essaie de brasser large avec les techniques, il y en a tellement, on peut faire les cheveux avec du tissu même! Mon prochain article sera avec une poupée aux cheveux de laine!!! Les cheveux tissus (bandes de maillot de bain étiré) étaient pour mes poupées vaudoo, bref, c’est vraiment un domaine infini et qui donne beaucoup de surprises!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *