Poupée aux yeux bleus crinière sauvage

Pour créer cette poupée, il a fallut faire appel à une technique que j’utilisais quand j’avais une dizaine d’années pour créer des chevelures à mes poupées de laine: on fait tourner de la laine autour de ses 4 doigts, on coupe une des extrémités et on ligote le haut de la « pelote de mèches » en son milieu, on obtient ainsi une chevelure qui pourra être coiffée.

Il faudra cependant veiller à ne pas trop tirer les cheveux afin de ne pas les faire partir du fil qui les retient.

Cette poupée est faite avec une perle de papier roulée dont la technique est détaillée ici

Ensuite, on colle une bille de bois, on laisse sécher 20 minutes puis on commence à la peindre pour lui donner son teint. Ici j’ai choisi une couleur saumon pour l’effet bonne mine bronzée 🙂

Viennent les yeux dont je commence à peindre le blanc, puis les l’iris et enfin les pupilles. Plusieurs outils peuvent être utilisés, ici des posca dont j’adore l’intensité des couleurs et la bonne tenue. Ils m’ont toujours séduits car ils promettent de pouvoir être utilisés sur une multitude de surfaces, et ne pas avoir à changer d’outils pour marquer le bois ou le tissu, hé ba c’est royal!

Pour les pupilles et les contours d’iris, j’ai utilisé les micro feutres Pelican qui donnent un bon résultat et pour marquer les contours des yeux, des Pigma micron, dont j’aime la finesse mais qui malheureusement coûtent chers et ne durent pas très longtemps, mais peut être est ce dû à l’utilisation sur le bois qui ne leur convient pas. Depuis que j’ai testé les Uni pin, je ne reviens plus en arrière car ils permettent un trait plus affirmé, ce qui donne à la poupée un regard plus profond, plus « femme ». Les pigma permettent de créer plutôt des regards « nudes » qui conviennent mieux aux enfants. La bouche est esquissé au feutre puis repeinte avec un pinceau de liner. Les paupières sont matérialisées par un trait de peinture au liner légèrement plus foncé.

Une fois le visage terminé, on passe aux cheveux avec la technique du pompon évoquée plus haut.

Avant j’ai coupé plein de petits morceaux de bouts de laine pour créer un petit effet « mèches floues » pour encadrer le visage naturellement.

Collage au pistolet à colle de la chevelure.

Pour terminer on l’habille avec des morceaux de tee shirt coupés de différentes façons et assemblées au pistolet à colle (je ne sais pas coudre…) et on lui fait 2 couettes avec de jolis rubans assortis à ses yeux et sa ceinture!

Voila une jolie poupée que ma petite fille de 2 ans s’est empressée de me piquer pour aller jouer avec 😀

 

                  

 

Comments: 2

  1. Manon says:

    Je trouve que tu t’affirmes de plus en plus, que ce soit dans l’écriture de tes articles ou bien dans ta technique de création de poupées 🙂 C’est une très bonne chose, bravo Lisa !

  2. AD_e says:

    Encore une fois : J’adore tes steps by step 😀
    Sa chevelure est vraiment cool, on dirait des vrais cheveux crêpus, c’est dingue ! Et pour en avoir, je peux te l’affirmer 😉

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *