Pourquoi l’up cycling?

IMG_8829

Toutes les créations qui me viennent à l’esprit sont le fruit du recyclage d’un élément avec le plus souvent une perle de bois pour faire une tête, une poupée la plupart du temps, car ce sont elles qui ont peuplées mon esprit. Petites, afin de tenir dans la poche si besoin était de voir un sourire. Parfois les gens oublient de sourire, alors en avoir un peint toujours à portée de main, ça n’a pas de prix.

Elle sont les petits totems du quotidien, la preuve aussi que je possède quelque chose, un truc que j’ai pas appris à l’école, un talent sanctionné par aucun diplôme, car à l’école, c’est peut-être la chose qu’on fait le plus, pointer ce que l’autre ne sait pas, en faire un sujet de honte, « comment peut-on ne pas savoir? » et pourtant, si ce sujet ne nous intéresse pas, je vous assure que c’est possible! On nous apprend ce que l’histoire fait de pire, à savoir les guerres et leurs raisons, au lieu d’étudier l’histoire de l’art, des inventions, on s’attarde sur ce qui fait peur. Les mathématiques aussi ça fait peur, tous ces nombres qu’on peut tordre à l’infini pour créer et régler des machines géniales, celle en ce moment même d’où j’écris cet article s’en nourrit, mais quel angoisse de ne pas maîtriser ce domaine… Bref, l’école conçue comme l’était, c’était pas un grand moment. Etre moyenne en tout, ne pas avoir de « spécialité » qui pourrait mettre sur la voie d’un quelconque début d’idée d’avenir, c’était un cauchemar.

Une préoccupation ressortait souvent cependant quotidiennement: c’est fou tous les emballages à usage unique qui nous entourent, tous ces matériaux promis à la déchetterie, alors qu’ils n’ont servis qu’une fois, on peut certainement en faire quelque chose! Tout ce papier qui s’entasse dans nos boîtes aux lettres pour s’offrir à notre rétine déjà distraites par la kyrielle d’écrans qui nous entourent, ces sacs en papier reliées par des cordons, les yaourts en pot individuel, les rouleaux de PQ, tous ces trucs que nous achetons pour jeter, c’est un non sens quand on y pense.

Malheureusement, privilégiant les miniatures, je ne recycle donc que très lentement, mais je recycle quand même! Jusqu’aux vêtements déchirés ou irrémédiablement tâchés, grâce à Pinterest qui est un centre de formation à lui tout seul, j’ai appris tellement sur les possibilités de tout ça, preuve que beaucoup s’en soucient aussi, sinon il n’y aurait pas autant de tutos! Quel bonheur d’offrir une deuxième fonction à un objet, et à moi du coup, car je ne les ai pas beaucoup usés, ma licence de lettres modernes et mon master de gestion de l’information. Tous ces déchets m’ont offert d’autres fonctions et permis de changer le destin de quelques emballages. Ce n’est pas grand chose, mais quand on pense à la complexité des machines qui les font naître, à la mort de tous ces arbres et du pétrole qui doit couler à flot pour les produire, on ne peut pas rester indifférent, c’est pourquoi, l’up cycling, ou le recyclage original est évident et fait partie de l’ADN de mes créations 🙂

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *